Viguier dans l’intimité d’un procès

durée 53'

vendredi 02 avril 2010

Toulouse, le 27 février 2000, Suzanne (38 ans) disparaît. Très vite son mari, Jacques Viguier, professeur de droit à la faculté, homme brillant et séducteur, est accusé de meurtre. La cour d’assises de Toulouse l’acquitte en 2009. Le Parquet fait appel. Il est jugé à la cour d’assises d’Albi du 1er au 20 mars 2010. Il se confie, comme tous les protagonistes du procès, à la réalisatrice Corinne Tanay.

Écrit et réalisé par

Corinne Tanay & Ludovic Fossard

Image

Ludovic Fossard

Rédaction en chef

Bernard Vaillot